• Que reste-t-il de nos amours ?

    by Charles Trenet

     

    Ce soir, le vent qui frappe à ma porte
    Me parle des amours mortes
    Devant le feu qui s'éteint
    Ce soir, c'est une chanson d'automne
    Dans la maison qui frissonne
    Et je pense aux jours lointains

    {Refrain:}
    Que reste-t-il de nos amours ?
    Que reste-t-il de ces beaux jours ?
    Une photo, vieille photo de ma jeunesse
    Que reste-t-il des billets doux,
    Des mois d'avril, des rendez-vous ?
    Un souvenir qui me poursuit sans cesse
    Bonheur fané, cheveux au vent
    Baisers volés, rêves mouvants
    Que reste-t-il de tout cela ?
    Dites-le-moi
    Un petit village, un vieux clocher
    Un paysage si bien caché
    Et dans un nuage, le cher visage de mon passé

    Les mots, les mots tendres qu'on murmure
    Les caresses les plus pures
    Les serments au fond des bois
    Les fleurs qu'on retrouve dans un livre
    Dont le parfum vous enivre
    Se sont envolés, pourquoi ?

    {au Refrain}



    4 commentaires



  • tu te souviens je t'ai raconté cette nuit noire
    je ne me souviens plus de la date de ce fameux soir
    ils étaient deux au moins
    c'ést un peu brouillon je ne me souviens plus bien
    j'étais près de chez toi, je marchais, il faisait froid
    et puis tout s'est enchainé, ils se sont saisi de moi
    je t'ai appelé, j'ai hurlé ton nom, sans réponse aucune
    ils ont usé de mes chairs à outrance , livrée en pature
    maintenant ce cauchemard me revient, passant sans cesse
    mon âme se torture, mon corps pleure, s'affolle, se blesse
    où seras-tu quand je serais là, dans cette ruelle sombre?


    8 commentaires



  • il ni a donc personne dans le coin...
    n'en faisons pas un foin


    alors


    les nuages s'écartent laissant apparaitre ce ciel bleu
    vennez, plongez dans l'immensité de ses yeux
    goutez la profondeur de sa tendresse
    touchez la mesure de cette ivresse
    sentez l'abandon de ses chairs
    saisissez vous d'elle pour vous plaire
    ce corps à l'abandon
    fouettez jusqu'à ce quelle hurle votre nom




    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique