• Paris by Night




    il ni a donc personne dans le coin...
    n'en faisons pas un foin


    alors


    les nuages s'écartent laissant apparaitre ce ciel bleu
    vennez, plongez dans l'immensité de ses yeux
    goutez la profondeur de sa tendresse
    touchez la mesure de cette ivresse
    sentez l'abandon de ses chairs
    saisissez vous d'elle pour vous plaire
    ce corps à l'abandon
    fouettez jusqu'à ce quelle hurle votre nom




  • Commentaires

    1
    stylobic
    Mardi 20 Octobre 2009 à 18:07
    1 2 3 soleil
    l' averse est passée, le soleil brille, brille, brille !
    2
    12 février
    Mercredi 21 Octobre 2009 à 14:31
    s'il s'agit de Paris
    c'est donc que j'y suis...
    3
    Mercredi 21 Octobre 2009 à 17:53
    oui Penzwouik
    brillant, innondant de chaleur, d'envies... arf je me tais
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Mercredi 21 Octobre 2009 à 17:53
    Paris?
    oui Paris, mais seule je pense selon certaines lectures
    5
    Mercredi 21 Octobre 2009 à 19:39
    Une revenante ^^
    Content de voir que finalement t'as pas désertée ^^ bonne soirée, plein de bisous pour rattraper le temps ;) .
    6
    12 février
    Jeudi 22 Octobre 2009 à 15:19
    cela dépend
    peut-être des dates.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :